maxpayne-3

Max Payne 3 : tout sur le jeu

Jouable en solo et en mode multijoueur, Max Payne 3 est un jeu vidéo de tir à la troisième personne développé par Rockstar Studios et publié par Rockstar Games. Il est accessible sur PlayStation 3 et Xbox 360 depuis mai 2012, sur Windows depuis juin et sur OS X depuis le 20 juin 2013.

Présentation du jeu

Max Payne 3 est la suite de son prédécesseur Max Payne 2. Mais, le joueur va endosser le rôle du héros, qui a un changé de style depuis ses dernières aventures. Dorénavant, il s’est fait rasé la tête, en faisant pousser la barbe. Il a délaissé la bière et adopté maintenant les plaquettes de chocolat. Entre autres, le fameux look de rockstar a disparu et a fait place à un débardeur. Max Payne 3 représente le retour de séquences d’action en bullet time, qui offre la possibilité d’apercevoir les détails de chaque balle durant le tir qui a franchi l’ennemi. Il s’agit du premier épisode de la franchise qui est disponible en mode multijoueur.

La péripétie se passe neuf ans après les épisodes de Max Payne 2: The Fall of Max Payne. Max a démissionné de son job de policier et a quitté New York. Il est parti vivre à São Paulo (Brésil) pour se charger de la sécurité d’une personnalité richissime de l’immobilier et de sa famille. Même s’il a voulu prendre un nouveau départ sous le soleil brillant du Brésil, dans ce nouvel opus, Max fait face une nouvelle fois à des affaires d’enlèvement, de meurtre et de trahison. Encore une fois, il doit s’en servir des armes pour s’en sortir. C’est le retour à la case départ. Les blessures du passé vont refaire surface, dont le décès de sa femme et de son enfant.

max-payne-3

Avis et critiques

Au niveau graphisme, ce jeu présente une large gamme de paysages, aussi bien agréables que diversifiés, si l’on ne parle que les endroits fréquentés des gosses de riche (comme les boîtes de nuit) et le quartier des favelas, doté de la plus mauvaise réputation due à la pauvreté et la misère. Les décors sont sublimes et très variés, on est loin de cette console. Les concepteurs ont bien étudié les mises en scène, comme si c’était un véritable cinéma. Ils ont évoqué un scénario noir, la descente aux Enfers contenant des mauvaises surprises, des actes de cynisme, des personnages forts, des doutes et principalement des cadavres.

Les options graphiques sont plus favorables en version PC. Du côté du gameplay, au top. Le joueur a la possibilité d’exploiter des puissantes machines, même si la plupart des actions imite les meilleurs des versions précédentes comme le gunfight intense, où il peut faire du bullet time et des sauts.

En mode difficulté, une partie du jeu, composé de 14 chapitres du solo, peut atteindre jusqu’à une dizaine d’heures. Il y a de quoi pour rester figer devant le support pour une journée entière. Mais il existe également deux autres variantes : mode Arcade ou mode multi. Quant à la bande son, le doublage est exceptionnel, et les ambiances musicales animent bien le jeu.

red-dead-2-avis

Red Dead Redemption 2 mon avis sur le jeu

Red Dead Redemption 2 est un jeu très attendu pour cette année 2017. Rockstar Games, éditeur et concepteur du jeu a mis 7 ans après le premier Red Dead Redemption pour nous offrir la suite. Pour la sortie du premier en 2010, les critiques et les joueurs se sont mis d’accord pour acclamer le jeu. Espérons que ce prochain Red Dead Redemption bénéficie du même succès mais surtout de la même qualité.

Red Dead Redemption 2 : une histoire passionnante

D’après les premiers teasers, Red Dead Redemption 2 conserve l’univers exaltant des westerns. Rappelons que dans le premier du nom, le jeu met en avant le personnage d’un ancien hors-la-loi nommé John Master. Même si John a décidé d’oublier son passé, le FBI par l’agent Edgard Ross lui fait chanter pour qu’il arrête les autres membres de sa bande. Pour ce faire, Edgard a pris en otage sa femme Abigail et son fils Jack jusqu’à ce que la mission soit accomplie. Après avoir éliminé un à un ses anciens collègues, il retrouve sa famille. Mais Ross tente également d’éliminer John Master, le dernier membre de la bande. John est donc face à un nouveau combat. Sortant vainqueur contre une cinquantaine d’hommes, il part à la chasse de son adversaire ultime, Edgard Ross pendant la période de la Première Guerre Mondiale en 1914.

Du début jusqu’à la fin Red Dead Redemption nous fait vivre une aventure enthousiasmante. Nous espérons donc revoir John Master pour le prochain épisode et découvrir une histoire toute aussi passionnante.

Pleins d’actions et pleines d’aventure

Red Dead Redemption 2 promet une grande aventure pour les gamers dans un monde ouvert du même type que GTA V. Au moins il va reprendre les modes de jeu et la carte gigantesque du premier Red Dead mais surement avec des améliorations. Pour notre grande joie, on reverrait les prairies, les montagnes, le désert et les villes dans l’environnement du jeu.

D’après une interview donnée par un responsable de Take-Two Interactive, le mode multijoueur en ligne sera au rendez-vous. On pourra bientôt parcourir la carte pour les captures de drapeaux, les fusillades ou les captures de sacs.

Nous allons également retrouver les armes diverses typiques des westerns, telles que les coups de poings, le lasso, le couteau, les diverses armes à feu, les objets à lancer et peut être de nouveaux armements.

Nous verrons si l’intrigue va poursuivre l’époque du début du 20ème siècle. Effectivement, on a pu vivre trois années fictives de la vie de John Master dans Red Dead Redemption notamment de 1911 à 1914.

Rockstar Games retient encore tous les détails croustillants de Red Dead Redemption 2. Cependant, de par la grande qualité du premier jeu, on s’attend à plus surtout après ces 7 longues années d’attente. Selon les revendeurs qui proposent la vente du jeu en précommande, Red Dead Redemption 2 sortira dans le courant de l’automne, en particulier dans le mois d’octobre 2017.

Si vous aimez les jeux vidéo, rejoignez moi sur le site http://multi-jeux.fr/.

red-dead-redemption-2

altered-beast-jeu-megadrive

Altered beast : avis sur le jeu de megadrive

Les joueurs des années 80 ont pu toucher au titre Altered beast qui est sorti sur la plateforme Megadrive. Ce titre fait partie des précurseurs du type beat’em all et a laissé une empreinte indélébile dans le domaine du jeu vidéo. C’est donc sans surprise que l’on se soit encore intéressé à ce titre qui a eu une version remix en quelque sorte puisque les plateformes PS3, XBOX 360, Wii et PS2 ont pu en bénéficier. Voyons alors de quoi est faite cette effervescence et je vous préviens on est loin d’un Mad Max 2016 ou encore d’un The Last Guardian, a découvrir sur http://gogonlinegames.com

Revoyons le jeu

Afin de pouvoir apprécier le jeu et donner un avis, il faut d’abord bien le connaître. Clairement, c’est Sega qui a développé ce jeu qui est sorti pendant le courant de l’année 1989. Le concept de ce titre se focalise sur la mythologie grecque. Comme un ancêtre du jeu god of war, le titre Altered beast est un beat’em all pur et dur. Les joueurs y incarneront un héros qui a été ressuscité par Zeus. Ce personnage principal aura, par la suite, pour rôle d’aider la sœur du roi de l’Olympe, Athena, face à une quête spécifique. Dans ce cadre, les joueurs devront affronter des hordes entières de morts vivants ainsi que de démons. Bien sûr, chaque niveau se terminera avec l’affrontement d’un boss. Le héros dispose aussi de la capacité de se transformer en bête sauvage ce qui aura pour effet d’augmenter considérablement ses capacités défensives et offensives.

Un jeu culte

Dans le jeu, l’écran principal annoncera déjà la couleur face à ce jeu. Ce sont des animaux étranges sculptés dans de la pierre digne de la période romaine qui orneront d’emblée le jeu. C’est dans un ancien cimetière que l’histoire commencera avec des tombes en guise de décors. C’est le dieu des dieux qui nous réveillera alors afin de lui venir en aide. La mission qui nous incombera sera de sauver la fille de Zeus qui a été kidnappée par un vilain. C’est alors que débutera des combats contre des créatures très dynamiques. C’est avec les commandes basiques que les joueurs interagiront avec les mouvements du héros aussi. Clairement, seuls 3 boutons seront nécessaires afin de jouer. On y trouvera le coup de poing, le coup de pied ainsi que le saut.

Varié et limité

Bon, le tableau est assez limité puisque les joueurs n’en disposeront que de 5 en tout. Seulement, il est quand même plaisant de voir qu’ils sont tous aussi variés les uns que les autres. Le héros que l’on incarnera avancera au fur et à mesure du jeu tant bien en intérieur qu’en extérieur. Le décor sera alors diversifié à l’instar des différentes grottes, des temples. Bien sûr, à chaque tableau correspond à une transformation spécifique. Le héros pourra alors se transformer en dragon, en loup-garou, en ours, en homme-tigre ou encore loup-garou doré. Pour la version japonaise du jeu, d’autres transformations sont disponibles. C’est pour battre les bosses de fin de niveau que ces transformations verront leurs réelles utilités. Il faut dire aussi que lorsqu’on trouve enfin le point faible du boss, le combat ne durera plus que quelques secondes.

altered-beast-megadrive

mad-max-test-avis-jeu

Mon test du jeu PS4 Mad Max

Le 10 juin 2013 à l’E3 2013, Warner Bros. Interactive Entertainment éditeur du jeu, présente le jeu vidéo de combat Mad Max. Développé par Avalanche Studios, le jeu relate bien les évènements essentiels observés dans le film Mad Max. Depuis le mois de septembre 2015, il est disponible sur PC, sur Xbox one et surtout sur PS4.

Un jeu de combat motorisé en monde ouvert

Le personnage principal du jeu est Max Rockatansky. Vous pouvez découvrir plus sur le personnage en cliquant ici. Le joueur prendra la place de cet ex-policier très expérimenté en conduite. Il essaie de survivre dans un désert hostile et sans fin totalement en destruction. Un jour, les Warboys dirigés par leur chef Scrotus l’agressent et lui volent le fameux Interceptor avant de laisser pour mort au soleil. Max décide alors de se venger de Scrotus en fabricant lui-même une nouvelle voiture plus parfaite nommée Magnum Opus. Il devra construire ce bolide avec l’aide d’un mécano bossu du nom de Chum. Ce concept s’inspire de Mad Max : Fury Road de George Miller.

Tout l’enjeu de Mad Max tourne sur cet esprit de vengeance de Max pour atteindre ses ennemis en plein désert à bord de l’ultime cylindrée, le Magnum Opus.

Une scène d’action époustouflant

Durant le jeu, on peut être pourchassé par le sal gang des Warboys dans un monde chaotique. Afin d’accomplir la vengeance le joueur est contraint de pourchasser les convois des grands méchants. Tout cela se passe dans un monde ouvert. Max peut aussi effectuer des combats de corps à corps à l’image de la saga Batman : Arkham ou Ombre du Mordor (ici pour en savoir plus). Une fois l’ennemi à terre ou affaibli Max a la possibilité d’exécuter des combos avec son fusil et devenir de plus en plus enragé.

Mad-Max-test

Pour venir à bout des malfaiteurs vous avez le choix entre les chocs frontaux ou latéraux, les coups de harpons dans les pneus et les portières ou des tirs. Pour se ressourcer, Max bénéficie de l’eau et de la nourriture ou encore des jetons pour améliorer son personnage. Quant à Magnum Opus, on peut le remettre en état par les ferrailles et le carburant offerts à chaque recoin du désert.

Il faut que le joueur sache user des talents de conduite de Max et des amerries supplémentaires pour se protéger des malfrats et pouvoir lancer des attaques.

Comment jouer à Mad Max

Voici une brève présentation de l’utilisation des touches de manettes. Pour le tir, pressez le Rond et esquivez avec R1. La course se déclenche par R2 tandis que le saut par L2.

Pour tout le reste utilisez le Croix. C’est peut être étonnant mais cette touche sert à interagir avec tous les décors comme fouiller les cadavres, ramasser ou poser des objets, tuer à l’aide de couteau, emporter des échelles. Il peut aussi effectuer pleins d’autres trucs.

Si vous voulez remplir un réservoir de carburant ou bien l’enflammer n’hésitez pas à touchez le Carré.

Le jeu PS4 Mad Max emmène donc un gamer dans l’aventure palpitante de Max en prenant le volant d’une voiture super équipée, le Magnum Opus. Et si vous aimez le jeux, regarder Mad Max Fury Road.

gravity-rush-2-avis

Mon avis sur le jeu Gravity Rush 2

Les premières ébauches de Gravity rush ne sont pas dépourvues d’intérêts. Dirigé par Keiichiro Toyama, à qui l’on doit Silent Hill (PS3), ce jeu vidéo est considéré encore aujourd’hui le plus performant sur Playstation Vita, le must have. En effet, il est présent sur ce support depuis 2012. Sony a cru bon de bonifier cette version avec la version Gravity Rush Remastered en exclusivité sur PS4. La deuxième version dont la sortie est prévue en janvier 2017 ne se départit pas de l’ensemble de l’original avec tous les DLC sortis sur PS Vita.

Présentation de Gravity Rush 2

Autant vous prévenir on est loin de l’ambiance bon enfant de ce jeu. Dans ce divertissement original, le joueur aurait à incarner Kat, une fille blonde qui ne se souvient pas de son passé. Elle ne met pas de temps pour découvrir que son quotidien va changer car elle dispose de pouvoirs extraordinaires de gravitation – que l’on peut apprendre dans le tutoriel – qui fait qu’elle peut inverser la gravité et ce grâce à sa rencontre avec un chat. Or son arrivée dans la cité imaginaire correspond à l’apparition des tempêtes gravitationnelles étranges et des créatures effrayantes qui terrorisent la population. En exerçant son talent, Kat participe à des combats corsés au cours desquels elle peut se perfectionner en ramassant les cristaux violets éparses dans la ville. Le joueur aurait à jongler avec l’espace, à trouver ses repères afin que Kat se serve de son pouvoir à inverser la gravité. Dans cet univers futuriste au style manga, les graphismes et le scénario du jeu ne manquent pas d’allure. Pour venir à bout des missions à compléter, les développeurs ont pris soin de mettre à la disposition des joueurs des contenus téléchargeables payants (DLC).

gravity-rush-2-revue

L’expérience de la gravité.

Entièrement fondé sur la gravité, Gravity Rush s’avère moins compliqué qu’il n’y paraît, une fois qu’on maîtrise les compétences de Kat. Autrement, on risque d’être complètement perdu. Pour ce, on appuie sur la gâchette droite pour passer en impesanteur puis on bouge la console pour sélectionner la direction où on veut aller. En appuyant de nouveau sur la gâchette, Kat va dans la direction sélectionnée et retombe sur ses pieds. Pour viser les points faibles de ses adversaires, un objet ayant l’air de boule de cristal, l’héroïne peut utiliser ses capacités gravitationnelles en donnant un coup de pied à cet objet. On peut également glisser de doigt sur son écran tactile pour éviter les attaques des ennemis. Le jeu est assez fluide avec un aspect BD plaisant. 4 jours sont nécessaires pour découvrir le jeu original or il ne suffit que 3 jours tout au plus pour s’imprégner de la réédition (Remastered) et de ses 3 packs. La deuxième édition promet d’être un épisode plus assumé et plus poli où il y a plus de magnétisme dans l’aspect des protagonistes par exemple quand Kat descend dans la ville flottante. La bande-son et l’animation seront perfectionnées, les producteurs ont pris aussi soin d’accompagner la version sur PS4 avec des mélodies captivantes et des animations bluffantes. Wait and see.

avis-until-dawn

Présentation du jeu Until Dawn

Until Dawn est un jeu qui se passe pendant la nuit, dont sa traduction en français est « jusqu’à l’aube ». C’est en effet un jeu de survival horror avec une limite d’âge assez compréhensif quand même puisqu’il est classé dans l’interdiction des moins de 16 ans. Sortie en août 2015, il a tout de suite été l’objet d’une grande discussion sur la plupart des blogs spécifiques sur internet. Les gamers ont retrouvé ce qu’ils cherchaient dans ce jeu époustouflant.

Conception et édition de Until Dawn

Sortie entre le 25 et le 27 d’août 2015, Until Dawn était tout d’abord disponible en Amérique et au Canada avant de se répandre en Asie puis en Europe. Développé par le grand Supermassive Games, il présente les qualités que les gamers cherchent tant en ce moment. L’éditeur et distributeur du jeu est le fameux Sony Computer Entertainment. C’est ce qui explique la raison pour laquelle il n’est disponible que sur la dernière version de console du géant japonais. Cependant, le mode de jeu n’est praticable que par un seul joueur à la fois sur une PlayStation 4. Néanmoins, vu que c’est un jeu vidéo d’horreur, ce fait accentuera l’effet flippant. Gare aux âmes sensibles, car le jeu ne prendra pas en compte les frais d’hospitalisation.

Le synopsis

Dans un grand chalet se trouvant en montagne, 8 jeunes intrépides décident d’y séjourner pour un temps. Aussi stupides que cela puisse paraître, ils étaient venus pour honorer l’anniversaire de la disparition de leurs amis. C’est alors qu’ils vont à leurs tours se faire massacrer par un tueur en série.

untildawn-presentation

En les piégeant, ce personnage très mystérieux va les capturer et les tuer chacun leur tour de manières terrifiantes. Pourtant, ce n’est pas le seul facteur qui perturbera leur séjour. La forêt de la montagne grouille en fait d’autres choses aussi horrifiantes les unes que les autres. C’est dans ce contexte que la jouabilité d’Until Dawn se tiendra. Les passionnés d’aventure et d’horreur trouveront ce qu’ils recherchent dans ce jeu.

Système et jouabilité

Comme on avait pu le comprendre précédemment, il s’agit ici d’un jeu plutôt survival qu’aventure. Le joueur devra tout d’abord porter son choix sur l’un des 8 personnages pour exécuter les missions. Les déplacements de ce personnage se feront avec le joystick analogique de la partie gauche de la manette. Pour les objets, ils se feront avec les mouvements que le joueur ferra avec la manette elle-même. Cette fois-ci, on parle du système Dual Shock 4, vu qu’il a remplacé définitivement l’utilisation du PlayStation Move. Until Dawn est aussi de type TPS, c’est-à-dire joué à la troisième personne, contrairement à la plupart des jeux d’horreur qui généralement se joue en FPS. Dans tout les cas, les effets se font clairement ressentir. D’autant plus que la clarté de la qualité graphique accentuera l’effet du réalisme et rendra le jeu d’autant plus efficace au niveau des frissons. Puisque c’est la sensation forte que l’on attend d’un jeu de survival, les développeurs ont su satisfaire le public pour cette fois-ci.

ReCore : critique sur l’exclusivité évènement de la Xbox One

Parmi les exclusivités Xbox One qui font monter les larmes des consoleux à PS4 se trouve ReCore, le jeu d’action dont ComCept régale le public. Dès l’annonce de sa sortie, le jeu avait déclenché la frénésie après des gamers sur console. Et pour cause : la production de cette petite œuvre a vu la participation de Keiji Inafune, un des créateurs du mythique Métroid Prime qui avait fait sa sortie sur GameCube. Celui qui a posé sa signature sur Mighty n°9 a donc porté son expérience et sa créativité sur ReCore qu’il présente comme un jeu d’action et d’aventure s’adressant en premiers lieux aux nouvelles générations de joueurs.

recore-ps3-xbox

L’histoire de ReCore

Une première lecture du synopsis nous informe que l’histoire met le joueur dans la peau d’un des derniers humains présents sur Alter-Eden. Cet humain se fait appeler Joule, et tente tant bien que mal de survivre dans un monde où les Orbots règnent en maîtres. Vous l’aurez compris, l’intrigue se déroule donc dans un univers post-apocalyptique où les robots imposent leur loi. Un scénario qui n’a pas grand-chose d’innovant, et qui se contente en gros de surfer sur le thème le plus populaire dans les jeux du même style. Malgré un fond auquel les gamers commencent à être habitués, ReCore a le mérite de leur faire prendre un rôle d’importance qui parvient à combler le manque d’originalité. Dans sa mission, Joule dispose d’un arsenal digne de Rambo, ainsi que de quelques amis qui l’accompagnent dans son périple.

Comme tout bon jeu qui se respecte, ReCore axe les premières minutes de gaming sur un apprentissage de sa mécanique de base. L’initiative est très utile, et aide à l’immersion dans le jeu. Il suffit ainsi de quelques minutes pour apprendre à contrôler le personnage principal ainsi que Mack, son fidèle chien-robot. Ce dernier fait d’ailleurs penser à Rush, le petit personnage de Megaman. Une fois cette prise en main effectuée, le joueur peut commencer à se balader dans le décor où le désert s’étend à perte de vue. ComCept nous offre ici un trip très Old School qui n’est pas sans rappeler les titres qui ont bercé la génération 90s dont la grande majorité a grandi avec Lost Planet.

recore-xbox

Mon avis

Sur ReCore, le côté technique n’est définitivement pas ce qui prime. Le joueur pourra plus compter sur la liberté de mouvement pour explorer plus en détail le gameplay qui se rapproche de celui de Metroid Prime. Le principal intérêt de ReCore est de savoir balancer l’importance des quêtes principales et des quêtes secondaires, permettant d’aborder le jeu de diverses manières. Le jeu gagne d’ailleurs en originalité grâce à son gameplay qui incite le joueur à faire attention à ses munitions comme à ses jauges de vies, tout en prenant soin de son compagnon de voyage. Notons aussi la possibilité de récupérer des éléments sur les ennemis pour fabriquer de nouveaux objets, et on obtient un cocktail explosif où le joueur appréciera le voyage au point de ne plus chercher à terminer le jeu au plus vite.

song-of-the-deep

Song of The Deep, aventure épique dans les abysses, avec Merryn, sur Xbox One

songof-the-deepInsomniac Games et GameTrust Games ont frappé fort, cette année. Les fans de jeu vidéo, notamment de type metroidvania, peuvent désormais jouer à Song of The Deep, un jeu qui combine aventure, extase et dangers ; et dont l’exploration se déroule dans les fins fonds de l’océan.

Présentation et description de Song of The Deep

C’est un jeu développé par Insomniac Games. Song of The Deep est un jeu d’aventure, de type metroidvania. Il comporte donc des cartes qui indiquent au joueur où il doit aller. Ce jeu est sorti le 12 Juillet 2016 et est disponible sur PS4, Windows et Xbox One.

Le jeu raconte l’histoire d’une petite fille appelée Merryn. Elle vivait avec son père pêcheur et qui partait en mer tous les jours.  Chaque soir, elle l’attendait avec une bougie, et à son retour, son père lui contait des histoires concernant l’océan. Quand un jour, son père n’est pas revenu, elle décide de partir à sa recherche dans les abysses. Pour ce faire, elle a construit un petit sous-marin jaune qui lui permettra d’explorer cet endroit qui lui est inconnu. C’est là que le jeu commence vraiment.

deep-song-ofSong of The Deep se déroule dans un graphique qui plonge très bien dans l’ambiance océanique. Le décor et les petits personnages sont bien réalisés. La bande sonore est encore mieux réussie. Elle emporte complètement dans cet univers abyssal.

Ce sera grâce à une carte et avec une narration en voix-off que Merryn effectuera la recherche. Il faudra récolter tous les objets nécessaires dans l’océan, en explorant tous les recoins de cet univers marin. Elle peut faire cela grâce à son sous-marin ; mais elle peut également sortir de son véhicule en plongeant et en nageant dans les endroits trop étroits pour l’engin. Les objets obtenus lui seront nécessaires pour upgrader le sous-marin et alors mener de meilleures recherches. Elle peut acheter des pièces chez un Bernard l’Hermite. Merryn se fera également aider par un Léviathan qui lui montrera où est son père.

Avis des joueurs concernant le jeu sur Xbox One

Bien que le jeu soit sorti assez récemment sur Xbox One, il a ravi plusieurs gamers. Effectivement, en plus du contexte bien conçu, les joueurs sont tombés sous le charme du graphique et de la bande son qui leur ont vraiment plongé dans le monde de Merryn. La narration est aussi très bien réussie. Ces caractères permettent aux gamers de jouer, sans voir le temps passer. Il faut noter que le jeu peut être accompli entre 5 à 7 heures.

son-ofthe-deepSong of The Deep présente toutefois quelques petits points négatifs. Bien qu’il s’avère que le graphique soit très réussi, il se montre pourtant monotone, durant tout le jeu. Les étapes de ce dernier présentent aussi un bon nombre d’allers-retours. Cela peut lasser le joueur.

Une des caractéristiques du jeu que les gamers n’apprécient pas également, c’est que tout y est indiqué. Il ne peut pas décider lui-même de « son sort ».

Mais il faut reconnaître que le jeu a connu un franc succès.